Typologie de produits

Accueil / Investir / Typologie de produits

Typologie des produits en gestion collective

Couramment appelés fonds d’investissement, les OPC sont des Organismes de Placement Collectif.

Certains OPC ne limitent pas leur univers d’investissement aux seules valeurs mobilières (titres financiers négociables qui peuvent être une action ou un obligation) mais investissent également dans le secteur de l’immobilier ou des matières premières.

 

En savoir plus sur la gestion collective

La gestion collective est l’un des moyens d’investir sur les marchés, elle permet de :

  • Faire appel à un professionnel de la gestion. Le tout, en se dégageant de la gestion et du choix des titres qui sont alors effectués par un professionnel : la société de gestion.
  • Opter pour la diversification. Elle peut aussi leur offrir un accès à la diversification, quel que soit le montant de leur investissement.
  • Accéder plus facilement aux marchés du monde entier. La gestion collective leur permet d’investir facilement sur une zone géographique particulière, sur un secteur d’activité ou un produit donné.

 

Les OPC recouvrent 2 types de fonds d’investissement :

  • Les Organismes de Placement Collectifs en Valeurs Mobilières (OPCVM), appelés également «fonds coordonnés» et qui sont conformes à la Directive européenne OPCVM (ou UCITS en anglais : Undertakings for Collective Investment in Transferable Securities).
  • Les Fonds d’investissement Alternatif (FIA) qui sont conformes à la directive AIFM (directive 2011/61/UE du Parlement européen et du Conseil du 8 juin 2011).

Les OPC peuvent prendre la forme juridique de Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV) ou de FCP (Fonds Commun de Placement).

 

SICAV

(Société d’investissement à Capital Variable)

FCP

(Fonds Commun de Placement)

Caractéristiques

Elle émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription. En optant pour cet OPC, tout investisseur qui achète des actions devient actionnaire et peut s’exprimer sur la gestion de la société au sein des assemblées générales et/ou présenter sa candidature au conseil d’administration.

Il émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d’aucun des droits conférés à un actionnaire. La gestion du FCP est assurée par une société commerciale dite « société de gestion » qui agit au nom des porteurs et dans leur intérêt exclusif.

Forme juridique

Société anonyme

(SA ou SAS) qui a pour objet la gestion d’un portefeuille de valeurs mobilières

Copropriété de valeurs mobilières

Capital minimum

300 000 euros

300 000 euros

Qualité des souscripteurs

Actionnaires

Porteurs de parts

Part C ou D

Il existe souvent deux types de parts proposées à l’investisseur. On distingue :

  • Les parts de capitalisation : part C. Les revenus/dividendes ne sont pas versés, ils sont réinvestis dans le fonds, augmentant ainsi le capital investi.

  • Les parts de distribution : part D. Les revenus/dividendes sont versés régulièrement à intervalle convenu.

 

Différents styles de gestion

Il existe plusieurs styles de gestion possibles pour effectuer la sélection des titres (le « stock-picking ») et décider de la structure du portefeuille :

La gestion passive: son objectif est de répliquer fidèlement les performance d’un marché de référence (ex. CAC 40) sans exercer de choix volontaire.

La gestion active: le gérant tente de faire mieux que le marché (en essayant de battre un indice- ex. CAC 40) c’est-à-dire en achetant et vendant des titres qu’il croit capables de générer des plus-values.

Au sein de la gestion active, il existe plusieurs types d’analyses et d’approches complémentaires :

  • L’analyse fondamentale, basée sur l’analyse des fondamentaux de l’entreprise (économie générale, secteur d’activité, santé financière, mode de gestion…) ;

  • l’analyse technique (étude de l’évolution des cours, des volumes échangés…) ;

  • l’approche top-down, qui consiste en une analyse macro-économique et géographique de l’ensemble des secteurs  puis  à  la  sélection  des titres possédant le plus fort rendement selon les prévisions et appréciations de l’équipe de gestion ;

  • l’approche bottom-up, qui privilégie les caractéristiques des titres avant celles du secteur de la société et de la conjoncture économique.

 

En savoir plus sur la sélection de valeurs

Au sein de la gestion active, le gérant de portefeuilles peut sélectionner deux types de valeurs :

  • Les valeurs dites de croissance (« growth» en anglais) : le gérant investit dans des sociétés correctement estimées par les marchés dont il juge qu’elles devraient croître à l’avenir.
  • Les valeurs dites valeurs d’actifs (« value en anglais») : le gérant investit dans des sociétés actuellement sous-estimées par les marchés et dont il juge que les titres devraient repartir à la hausse et ainsi être valorisés à leur « juste-valeur».

Share This